Le 22 novembre, les élèves se sont déplacés dans le cœur du Paris scolaire médiéval, c’est-à-dire le très petit périmètre qui englobe Notre-Dame, l’université Jussieu, le collège des Bernardins et la Montagne Sainte-Geneviève.

Le propos était d’évoquer les événements intellectuels et éducatifs qui ont marqué le XIIesiècle et conduit finalement à la création de l’Université de Paris. Nous pensons en effet que la crise de l’éducation que connaît notre époque n’est pas sans analogie avec celle du XIIesiècle, à laquelle des hommes comme Guillaume de Champeaux, Hugues de Saint-Victor ou Pierre Abélard ont voulu remédier en créant des institutions scolaires nouvelles. Nous avons voulu cheminer sur les lieux où ces hommes ont installé leurs écoles, pour y trouver des sources d’inspiration pour notre propre institution. Les étudiants de l’EPP et futurs professeurs ont été heureux de découvrir cette histoire, qui est aussi celle qui a fait de la France un des principaux foyers intellectuels du monde civilisé.

Nous remercions chaleureusement les institutions qui ont bien voulu nous accueillir au long de cette journée : la Maison diocésaine de l’archevêché de Paris, située sur les lieux mêmes où existait l’école épiscopale (et où ont vécu Héloïse et Abélard !) ; le Collège des Bernardins,studium de l’ordre cistercien auprès de l’université de Paris ; enfin le lycée Henri IV, qui occupe les locaux de l’ancienne Abbaye de Sainte-Geneviève, où a également enseigné Abélard, et qui fut la première école indépendante de l’évêque, modèle d’autonomie qui a ouvert la voie à la création de l’université de Paris. Mme la Proviseure du Lycée Henri IV a bien voulu nous y accueillir, et nous recevoir dans la salle même où saint Ignace de Loyola et saint François-Xavier ont reçu leurs grades universitaires.

Recevez notre lettre d'information

Pour suivre notre actualité, nos programmes, l'ouverture de nos concours etc.

Merci!

Share This