De gauche à droite : François Gardes, Jean-Louis Mucchielli, Jean-Marc Daniel

 

ACADÉMIE DE L’ÉCOLE PROFESSORALE DE PARIS

 

Quels enseignements d’économie et de sciences sociales dans un grand pays moderne?

 

 

Les programmes d’économie et de sciences sociales au lycée ont été récemment modifiés dans le sens d’une modernisation opportune des contenus et des méthodes. Mais on peut encore s’interroger sur l’enseignement optimal de ces sciences en France.

Sont-elles vraiment enseignées dans notre pays comme elles devraient l’être dans tout grand pays moderne ? Le fait qu’économie et sociologie, disciplines séparées à l’université, soient associées au lycée dans les « Sciences économiques et sociales » (SES) est-il satisfaisant ? À partir de quel niveau scolaire convient-il d’enseigner ces disciplines? Faut-il commencer au collège, au lycée? Ou seulement dans les classes préparatoires et à l’université? L’initiation à ces savoirs d’importance cruciale  dans le monde moderne ne suppose-t-elle pas une formation préalable suffisamment avancée en mathématiques, en sciences, en histoire et géographie, en philosophie, en langues et autres humanités ? Au plan des contenus, les programmes actuels sont-ils conformes aux exigences scientifiques ? Comment rendre ces disciplines indépendantes autant qu’il est possible des idéologies et préférences partisanes ? Quelle place faire aux mathématiques ? Comment envisager l’avenir de ces disciplines dans le système d’éducation français ?

Les professeurs de la classe Économie et Sciences sociales de l’École professorale de Paris ont tenté de répondre à ces questions lors de deux conférences-débat qui se sont tenues les mercredis 5 et 26 février de 17h à 18h30 au Lycée St Jean de Passy. Ces contributions seront prochainement publiées en recueil. En attendant, en voici une image sonore.

 

Première séance : Mercredi 5 février 2020

Jean-Louis MUCCHIELLI, Professeur émérite d’économie à Paris I, ancien recteur, ancien Directeur général de l’enseignement supérieur, ancien Président du jury d’agrégation de SES :

« Les neuf plaies de l’enseignement actuel de l’économie au lycée »

(Voir en bas de page les dessins commentés par M. Mucchielli)

Jean-Marc DANIEL, Professeur d’économie à ESCP Europe, directeur de la revue Sociétal, chroniqueur à BFM Business :

« Enseigner l’économie scientifique »

 

François GARDES, Professeur d’économie à l’université Paris I

« Thèmes d’enseignement à ne pas esquiver : la pensée économique, l’histoire économique, les modes de preuves en économie, l’économie domestique »

 

 

Deuxième séance : Mercredi 26 février 2020

Michel BERNARD, Professeur de classes préparatoires HEC

« Les SES entre le marteau des institutions et l’enclume du terrain »

 

Bernard VALADE, Professeur émérite à l’université Paris-Descartes, ancien directeur scientifique adjoint du département SHS au CNRS, ancien vice-président du jury de l’agrégation de SES, rédacteur en chef de la revue Hermès.

« La sociologie : ce qu’elle fut, ce qu’elle est, ce qu’elle devrait être, et comment l’enseigner ? »

 

Jean-Michel MORIN, Maître de Conférences à l’université Paris-Descartes

« Sociologie scientifique et sociologie d’enseignement »

 

Les dessins montrés par le Pr. Mucchielli lors de son exposé. Les biais de la représentation des économistes et de l’économie dans des manuels de SES de classe de Seconde des lycées :

 

Recevez notre lettre d'information

Pour suivre notre actualité, nos programmes, l'ouverture de nos concours etc.

Merci!

Share This