La scolarité à l’École professorale

 

ORGANISATION GÉNÉRALE

L’École reçoit des étudiants à partir de Bac+2. L’admission se fait sur dossier. Les études durent le temps nécessaire à chaque étudiant pour passer et réussir les concours visés.

Le but étant que les élèvespassent et réussissent les concours d’État de recrutement des professeurs, CAPES, CAFEP-CAPES, agrégations, auxquels on ne peut concourir que si l’on est titulaire d’un diplôme universitaire (respectivement M1 ou M2), il est nécessaire que les étudiants qui n’ont pas déjà ces diplômes ou un titre admis en équivalence suivent simultanément un cursus à l’Université dans leur discipline. De ce fait, la scolarité à l’École professorale de Paris consiste en un mi-temps (150 à 220h annuelles selon les disciplines), concentré en trois demi-journées hebdomadaires, qui permet de mener ce double cursus.

  • Les élèves et auditeurs libres qui ne sont pas encore au stade de passer un CAPES ou une agrégation suivent les cours de leur spécialité, ainsi qu’un “Tronc commun” comportant des cours d’autres spécialités et permettant de compléter et d’enrichir leur formation générale.
  • Ceux qui sont en année de CAPES ou d’agrégation suivent en partie les mêmes enseignements, mais se voient proposer, en outre, des cours portant sur les thèmes et auteurs figurant au programmes de leurs concours, ainsi que des cours de méthodologie (entraînements aux dissertations et leçons) et de pédagogie.

Dans chaque discipline, des contrôles sont organisés. Les élèves satisfaisant à ces contrôles obtiennent le diplôme de l’École professorale de Paris.

Ainsi l’École :

  • prépare aux concours publics de recrutement d’enseignants ;
  • délivre son propre diplôme de Professeur.

 

MODALITÉS

Dans les disciplines littéraires, la scolarité à l’École se déroule sur une vingtaine de semaines, à raison d’une dizaine d’heures de cours par semaine et les cours de chaque semaine sont concentrés uniquement sur trois demi-journées. Les cours de la classe Économie et Sciences sociales se déroulent toute la journée de mercredi..

Les étudiants littéraires s’inscrivant à l’université n’ont qu’à y choisir des cours et des TD se déroulant dans d’autres créneaux horaires que ceux de l’EPP. Le large éventail de choix de cours proposé dans les grandes universités de la région parisienne permet cette répartition.

Concrètement : lorsque vous vous inscrirez en troisième année de licence ou en Master 1 à l’université, vous allez, dans un premier temps, valider votre inscription administrative (pour la plupart des universités, cela a lieu courant juillet, quand vous recevez votre réponse de l’université). Dans un second temps, vous aurez à faire votre inscription pédagogique (début septembre pour la plupart des universités). C’est lors de cette inscription que vous devrez choisir vos cours magistraux et vos TD (il y a souvent deux à trois créneaux possibles pour les TD dans les grandes universités comme Sorbonne-universités). À vous donc de choisir des cours ayant lieu dans d’autres demi-journées que celles où se déroulent les cours de l’EPP dans votre discipline. La situation des élèves de l’École professorale de Paris  est similaire à cet égard à celle des élèves des écoles normales supérieures qui, eux aussi, suivent des cours dans leur école tout en devant aller à l’extérieur passer leurs grades universitaires.