CAPES – Agrégation

 


 

Des préparations au CAPES sont ouvertes dès l’année 2017-2018 en Mathématiques, Philosophie, Lettres classiques et modernes, Histoire et Géographie, Sciences économiques et sociales.

Des préparations complémentaires aux agrégations de Mathématiques et de Lettres modernes sont également ouvertes (peut-être aussi en Lettres classiques, en Histoire et en Philosophie, si le nombre de candidats le justifie)

  • Pour les Mathématiques, voir onglet “Scolarité”, ligne “Mathématiques”.
  • Pour les Lettres, voir, ci-dessous, une note sur la Préparation complémentaire à l’Agrégation de Lettres modernes externe et interne, puis une note sur la Préparation au CAPES et au CAFEP-CAPES de Lettres modernes externe et interne.

 

NB. Si vous êtes professeur dans un établissement privé et souhaitez préparer un CAPES ou une agrégation concours interne, votre formation peut être prise en charge par FORMIRIS.

 


 

Préparation complémentaire à l’agrégation de Lettres modernes, concours externe et interne

 

Les atouts de cette formation : un corps professoral d’exception, un petit groupe soudé (une vingtaine d’agrégatifs maxi).

Statut des agrégatifs : élèves de l’École, Auditeurs libres, Auditeurs de Formation continue.

Coût annuel : 800 € (1500 € pour les auditeurs de Formation continue si financement par l’employeur ou un organisme professionnel).

Recrutement : sur dossier (comportant un CV, une lettre de motivation, une copie du diplôme le plus élevé obtenu).

 

L’École Professorale de Paris propose à ses élèves, dès l’année universitaire 2017-2018, une Préparation complémentaire aux concours d’agrégation de Lettres modernes externe et interne.

Inscrits dans les Universités parisiennes pour y suivre l’ensemble des cours et travaux dirigés afférents au programme, les élèves trouveront à l’EPP un enseignement complémentaire assuré par des professeurs qui, pour la plupart, forment ou ont formé des agrégatifs à l’Université.

Les noms de ces professeurs seront bientôt précisés sur cette page. Parmi eux, nous pouvons déjà citer, outre les professeurs de Littérature et de Latin de l’EPP (M. Alain Lanavère, M. Claude Terreaux, M. Hubert Aupetit, M. Paul-Victor Desarbres), Mme Dominique Millet-Gérard et M. Olivier Millet, professeurs à Paris-Sorbonne.

1) La classe d’agrégation de Lettres modernes fournit des cours de méthode, concernant d’une part les lectures critiques à faire, d’autre part la sorte de travail à mener pour l’écrit et l’oral : techniques de la dissertation, techniques de la leçon, de l’explication de texte, du commentaire et de l’étude littéraire. Des documents imprimés sont distribués. Les élèves rédigent des dissertations chez eux et à l’École, qui seront aussi rapidement qu’exactement corrigées. Des oraux, aussi bien pour l’explication de textes que pour la leçon (et notamment pour l’étude littéraire) sont organisés à l’école dès avant les écrits.

Cet enseignement méthodologique est donné dans deux cours hebdomadaires d’1h30 chacun, sur 16 semaines.

2) Des spécialistes donnent sur les divers points du programme, non pas les cours magistraux détaillés que fournissent les universités et le CNED, mais des séries de trois ou quatre leçons couvrant les perspectives majeures sur chaque œuvre du programme en littérature générale, et de trois ou quatre dissertations sur chaque question de littérature comparée.

8 séries sont prévues. Pratiquement tous les auteurs ou thèmes du programme seront donc traités.

Ces leçons sont données dans deux cours hebdomadaires d’1h30 chacun, sur 16 semaines.

3) Entre l’écrit et l’oral, les élèves verront se multiplier les séances d’entraînement sous la forme de « colles » : un professeur, deux ou trois étudiants, le premier a préparé son sujet et en traite, les autres l’écoutent et le jugent, le professeur porte son appréciation et reprend le sujet.

4) Deux cours de langue ancienne, latin et grec, et un cours d’ancien français et histoire de la langue, seront donnés, que les candidats pourront suivre selon leurs besoins. Des versions et thèmes latins et grecs seront proposés et corrigés. Ce cours est commun aux agrégatifs et aux candidats au CAPES.

Tous les cours se dérouleront les vendredis après-midi et samedis matin, depuis le début septembre jusqu’au moment des concours.

ATTENTION. Le travail pour l’agrégation de Lettres modernes doit commencer dès juin 2017 par des séances précisant les bibliographies et les méthodes de travail. Il est donc impératif que les candidats s’inscrivent le plus tôt possible, et au plus tard le 15 mai.


Modalités d’inscription

Envoyer une lettre de motivation, un CV et une copie du dernier diplôme obtenu à contact@epparis.org. Vous recevrez ensuite une confirmation de l’acceptation de votre dossier.

Remarque : des modifications de détail de ce programme pourront survenir ; elles seront annoncées en temps utile.

 


Préparation au CAPES et au CAFEP-CAPES de Lettres modernes, concours externe et interne

 

Statut des élèves : élèves de l’École, Auditeurs libres, Auditeurs de Formation continue.

Frais de scolarité, modalités de recrutement, modalités d’inscription : voir sur le site aux pages correspondant aux différents statuts.

 

L’École Professorale de Paris (E.P.P.) propose à ses élèves, dès l’année universitaire 2017-2018, une préparation aux CAPES et CAFEP-CAPES de Lettres modernes, concours externe et interne.

 

1) Préparation de la première épreuve, Composition française (commune aux deux options Lettres classiques et Lettres modernes).

Les programmes officiels définissent ainsi l’épreuve : « Durée 6h. Coefficient 1. Composition française fondée sur des lectures nombreuses et variées, mobilisant une culture littéraire et artistique, des connaissances liées aux genres, à l’histoire littéraire de l’Antiquité à nos jours, à l’histoire des idées et des formes, et s’attachant aussi aux questions d’esthétique et de poétique, de création, de réception et d’interprétation des œuvres. Elle porte sur les objets et domaines d’étude des programmes de lycée. L’épreuve est commune aux deux options. »

  • Les élèves de la classe de CAPES suivent les cours de littérature française et étrangère de l’École professorale de Paris, ainsi que, s’ils le souhaitent, les cours et conférences destinés aux agrégatifs et portant sur leur programme d’auteurs.

 

 

2) Préparation de la deuxième épreuve, Épreuve écrite à partir d’un dossier, pour l’option Lettres classiques

Les programmes officiels définissent ainsi l’épreuve : « L’épreuve permet d’évaluer les compétences en langues et cultures de l’Antiquité des candidats. Elle prend appui sur un dossier comportant deux textes de langues anciennes (latin et grec) et un ou plusieurs documents caractérisant une situation d’enseignement et destiné(s) à servir d’appui à une mise en situation professionnelle des connaissances. Elle porte à la fois sur le latin et le grec et se déroule en deux temps :

  • le premier, noté sur 15 points, consiste en une version dans chacune des langues, latine et grecque (7,5 points par version),
  • le second, noté sur 5 points, invite le candidat à mobiliser ses connaissances grammaticales, historiques, littéraires et culturelles dans une perspective d’enseignement, en les inscrivant dans le cadre des programmes de collège et de lycée et en prenant appui sur les documents du dossier. Une question précisant le ou les points à traiter et le niveau d’enseignement oriente la réflexion pédagogique du candidat.

 

  • Les élèves de la classe CAPES suivent les cours de latin et de grec donnés à l’École, communs avec les agrégatifs..

 

 

3) Préparation de la deuxième épreuve, Épreuve écrite à partir d’un dossier, pour l’option Lettres modernes.

Les programmes officiels définissent ainsi l’épreuve : « L’épreuve permet d’évaluer les compétences en grammaire scolaire des candidats. Elle prend appui sur un dossier comportant au moins deux textes de langue française d’époques différentes (dont un de français médiéval) et un ou plusieurs documents caractérisant une situation d’enseignement et destiné(s) à servir d’appui à une mise en situation professionnelle des connaissances. Elle mobilise des compétences d’histoire de la langue, de français moderne ou contemporain et de stylistique.

L’épreuve se déroule en deux temps :

  • le premier, noté sur 15 points, consiste en une étude grammaticale des textes du dossier, organisée en trois séries de questions : histoire de la langue, étude synchronique du texte de français moderne ou contemporain, étude stylistique.
  • le second, noté sur 5 points, invite le candidat à mobiliser ses connaissances grammaticales dans une perspective d’enseignement, en les inscrivant dans le cadre des programmes de collège et de lycée et en prenant appui sur les documents du dossier. Une question précisant le point de langue à traiter et le niveau d’enseignement oriente la réflexion pédagogique du candidat.

L’épreuve permet au candidat de mettre ses savoirs en perspective et de manifester un recul critique vis-à-vis de ces savoirs.

  • Les élèves de la classe CAPES ont un cours de grammaire et d’histoire de la langue (1h30 hebdomadaire sur 10 semaines).

 

4) Préparation de l’oral. Épreuve de mise en situation professionnelle : explication de texte et question de grammaire et Analyse d’une situation professionnelle.

  • Les élèves de la classe CAPES ont un cours de pédagogie (1h30 hebdomadaire sur 20 semaines).

 

Recevez notre lettre d'information

Pour suivre notre actualité, nos programmes, l'ouverture de nos concours etc.

Merci!

Share This