Organisation des études

 

L’École délivre un enseignement à temps partiel, permettant aux élèves de mener en parallèle des études universitaires.

En effet, les élèves qui souhaitent postuler en France à un emploi dans l’enseignement privé sous contrat ou dans l’enseignement public devront passer les concours correspondants (CAPES, CAFEP-CAPES, agrégation). Pour s’inscrire à ceux-ci, ils devront avoir obtenu des diplômes universitaires reconnus par l’État et, pour cela, avoir suivi des études à l’Université.

La scolarité à l’École tient compte de cette contrainte et permet ce double cursus. Elle se déroule sur 20 semaines, à raison d’une dizaine d’heures de cours par semaine et les cours de chaque semaine sont concentrés uniquement sur trois demi-journées. Cela correspond à un mi-temps (de 150 à 200 h annuelles selon les disciplines). Les étudiants s’inscrivant à l’université n’ont qu’à y choisir des cours et des TD se déroulant les autres jours. Le large éventail de choix de cours proposé dans les grandes universités de la région parisienne permet cette répartition.

Concrètement : lorsque vous vous inscrirez en troisième année de licence ou en Master 1 à l’université, vous allez, dans un premier temps, valider votre inscription administrative (pour la plupart des universités, cela a lieu courant juillet, quand vous recevez votre réponse de l’université). Dans un second temps, vous aurez à faire votre inscription pédagogique (début septembre pour la plupart des universités). C’est lors de cette inscription que vous devrez choisir vos cours magistraux et vos TD (il y a souvent deux à trois créneaux possibles pour les TD dans les grandes universités comme Paris-Sorbonne). À vous donc de choisir des cours ayant lieu dans d’autres demi-journées que celles où se déroulent les cours de l’EPP de votre discipline. La situation des élèves de l’École professorale de Paris  est similaire à cet égard à celle des élèves des écoles normales supérieures qui, eux aussi, suivent des cours dans leur école tout en devant aller à l’extérieur passer leurs grades universitaires.

Un statut d’Auditeur libre est également prévu pour permettre aux étudiants dont la scolarité ne correspond pas exactement au schéma ci-dessus de bénéficier des enseignements de l’École professorale de Paris (voir onglet “Scolarité”, sous-menu Auditeurs libres).

Les cours peuvent enfin être suivis dans le cadre d’une Formation continue (Numéro de déclaration d’activité de l’École professorale de Paris en tant que prestataire de formation: 11 75 549995 75) (voir onglet “Scolarité”, sous-menu Formation continue)

Ces deux dernières catégories d’auditeurs peuvent s’inscrire à tout ou partie des cours, selon leurs intérêts et disponibilités.

 


 

Recevez notre lettre d'information

Pour suivre notre actualité, nos programmes, l'ouverture de nos concours etc.

Merci!

Share This