Un concert spirituel




Le Samedi 10 février 2018 après-midi a eu lieu la troisième Journée Portes ouvertes de l’Ecole professorale de Paris à St Jean de Passy. Elle a été l’occasion d’une rencontre entre l’École de Paris et ses divers publics. Nous avons présenté les classes nouvelles de l’École, la classe d’Économie et Sciences économiques et sociales et la classe de Préparation complémentaire à l’agrégation de Lettres modernes. Nous avons également présenté le livre-manifeste qui vient d’être publié par les professeurs de l’École et d’autres personnalités du monde académique, Quel lycée au XXIe siècle? (De Boeck, 2017), qui propose les grandes lignes d’une indispensable refonte des programmes de l’enseignement secondaire (voir détails sur ce livre ICI).

Le rendez-vous a été marqué cette année par un événement exceptionnel. Ont été interprétées, dans la chapelle de St Jean de Passy, deux versions du Psaume 127 (126), Si le Seigneur ne bâtit la maison… . La première est une page célèbre de l’oratorio de Haendel Nisi Dominus…. L‘autre a été spécialement commandée par l’École professorale de Paris à un compositeur contemporain, Mickaël Gaborieau. Elle a donc été donnée le 10 février en création mondiale. Les deux œuvres ont été exécutées par des musiciens professionnels sous la direction de Laurence Pottier, directrice des ensembles baroques Les musiciens de Mlle de Guise et Athénaïs.

Les voici :


Pourquoi un « concert spirituel » à l’École professorale de Paris?


Les hommes qui créent des institutions, même dans les intentions les plus pures et généreuses, ne peuvent croire qu’elles perdureront et rempliront effectivement leur office si la Providence ne les accompagne. C’est ce que dit le Psaume 127 (126) “Si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain peinent les bâtisseurs, si le Seigneur ne garde la ville, en vain la garde veille”. L’auteur inspiré ajoute que la manière dont le Seigneur veille sur la maison et sur la ville, c’est de donner à ceux qui y vivent des fils capables de les défendre et d’assurer l’avenir de la communauté. Ils seront comme des “flèches” qui tiendront l’ennemi en respect. Mais on peut avoir des enfants par l’esprit autant que par la chair. Les paroles du Psaume 127 conviennent donc bien à une école où des professeurs enfantent des fils et filles spirituels, plus encore si ces élèves sont eux-mêmes de futurs professeurs. Le psaume invite les uns et les autres à “remplir leur carquois” de nombreuses flèches, c’est-à-dire de nombreux excellents élèves, suffisamment éduqués pour protéger la civilisation, dans les décennies à venir, des forces de l’ignorance et du nihilisme toujours menaçantes.

On peut entendre ci-dessous l’homélie sur le Psaume 127 de M. l’Abbé Guillaume Seguin, ancien aumônier de Stanislas et de saint Jean de Passy, actuel membre de l’Institut pontifical Jean-Paul II à Rome.




PSAUME 127 (126)

Canticum graduum Salomonis

Nisi Dominus aedificaverit domum,

in vanum laboraverunt qui aedificant eam.

Nisi Dominus custodierit civitatem,

frustra vigilavit qui custodit eam.

Vanum est vobis ante lucem surgere

Surgite postquam sederitis

Qui manducatis panem doloris,

Cum dederit dilectis suis somnum.

Ecce hereditas Domini filii

mercis fructus ventris

Sicut sagittae in manu potentis

ita filii excussorum.

Beatus vir qui implebit desiderium suum ex ipsis

Non confundentur cum loquentur inimicis suis in porta.

Cantique des degrés. De Salomon.

Si le Seigneur ne bâtit la maison,

En vain peinent les bâtisseurs.

Si le Seigneur ne garde la ville,

En vain la garde veille.

En vain vous levez-vous avant le jour,

Vous couchez-vous tard,

Et mangez-vous le pain de douleur,

Puisqu’il en donne autant à ses bien-aimés qui dorment.

Voici, des fils sont un héritage du Seigneur

Le fruit des entrailles est une récompense.

Comme les flèches dans la main d’un guerrier,

Ainsi sont les fils de la jeunesse.

Heureux l’homme qui en a rempli son carquois.

Ils ne seront pas confondus

Quand ils parleront avec des ennemis à la porte.

Mickaël Gaborieau

Laurence Pottier

Recevez notre lettre d'information

Pour suivre notre actualité, nos programmes, l'ouverture de nos concours etc.

Merci!

Share This